La grande citè

Yves Montand2011年4月1日

歌詞

La grande citè - Yves Montand

Je suis ne dans la cite

Qui enfante les usines

Là où les hommes turbinent

Toute une vie sans s'arrêter

Avec leurs hautes cheminees

Qui s'elancent vers le ciel

Comme pour cracher leur fumee

En des nuages artificiels

Et dans le bruit des sirènes

Des hommes vont des hommes viennent

C'est la grand ville qui rugit

C'est la grand ville qui surgit

 

Comme c'est drôle

Ces gens qui marchent dans la rue

 

Comme c'est drôle

Ces gens perdus dans la cohue

 

La serenade des fauches

Monte comme une melopee

La serenade des gens bien

Et puis de ceux qui n'sont pas bien

 

Et moi je les regarde vivre

Et j'trouve ça drôle

 

Mais il y a dans la cite

Une fille à la peau douce

A la va comme je te pousse

Une fille toujours mal peignee

Elle a sa robe dechiree

Mais j'ai trouve dans ses yeux

Un bout d'ciel qui s'est egare

Qui n'appartient qu'à nous deux

Je ne vois plus les usines

Je n'entends plus les machines

Qui donc se dresse sur la cite

C'est l'amour et sa liberte

 

Comme c'est drôle

Un coeur qui marche dans la rue

 

Comme c'est drôle

Un coeur perdu dans la cohue

 

La serenade de l'amour

La serenade des toujours

Monte monte sur la cite

Pour lui chanter sa melopee

 

Et moi je suis là pour la suivre

 

Et j'trouve ça drôle

 

***歌詞來自第三方***